Les femmes et les hommes ne sont pas égaux sur la route


string(14) "attribute >>>>" array(0) { }

Les chiffres de la sécurité routière ne sont jamais ceux escomptés, mais certains sont tout de même surprenants. Le nombre de femmes décédées est par exemple beaucoup plus faible que celui identifié pour les hommes.

25 % des décès sur les routes de France sont des femmes contre 75 % chez les hommes

Lorsque l’on évoque le monde des voitures, on pense rapidement aux hommes, mais les femmes ont parfois elles aussi un attrait pour ces automobiles. Contrairement aux idées reçues, elles ne sont pas aussi dangereuses que certains pourraient le dire. Il suffirait d’installer un traceur GPS dans les véhicules pour comparer les comportements. Les résultats seraient sans aucun doute à la hauteur des espérances, car la gent féminine a une mauvaise réputation. Les statistiques partagées par la sécurité routière nous montrent également que 75 % des morts sur les routes étaient des hommes contre 25 % pour les femmes. C’est une différence extrêmement forte, mais ce n’est pas la seule.

La région PACA est la zone où les comportements sont les plus dangereux au volant

Avec les deux roues, le constat est identique, 92 % des morts sont des hommes contre 8 % pour la gent féminine. Il semble que la conduite dangereuse soit davantage au rendez-vous, car les chiffres nous dévoilent une tendance effrayante notamment chez ces messieurs. 92 % d’entre eux étaient positifs à l’alcool lorsqu’ils ont été impliqués dans un accident. La prudence est donc de mise sur les routes de France, ils sont plusieurs à être considérés comme de mauvais automobilistes. D’ailleurs, une autre étude a montré que la PACA était en première position, les chauffards sont de plus en plus nombreux dans cette région. Cela est particulièrement inquiétant notamment pour les touristes qui sont plusieurs à se diriger dans le sud de la France pour les vacances d’été.

83 % des blessés étaient des hommes

La sécurité routière a partagé d’autres chiffres déconcertants puisque 83 % des personnes condamnées pour des homicides involontaires sont des hommes. Ces derniers sont aussi 62 % à être blessés sur les routes de France. Les deux sexes ne sont donc pas égaux lorsqu’ils prennent la route. Il est impératif de se pencher sur le Code de la route, car il suffit d’une seconde d’inattention pour qu’un drame mortel similaire à celui dévoilé par les actualités se produise. Il est nécessaire de rappeler que la consommation d’alcool n’est pas compatible avec la conduite, il est préférable de laisser le volant à une autre personne.